:: Gestion du sorcier :: Presentations et Predefinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Victoire ‹ I got loyalty, got royalty inside my DNA ›

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 23:39

victoire conti

ocs
ft sawasawa

statut de sang +
sang pur

particularité +
lorsqu'elle ne porte pas l'uniforme, son style vestimentaire est relativement extravagant

nationalité +
italienne

âge +
quatorze ans

année d'étude +
quatrième année

maison +
étoile

animal de compagnie +
C'est un pigeon capucin qu'elle élève depuis qu'elle n'est qu'un oisillon : elle lui a même appris à voler. Elle l'a nommé Capucine dû à son manque total de créativité et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux.

baguette +
Une baguette très élégante faite de sapin, dont Victoire apprécie le design raffiné. Elle mesure 28 cm - une longueur acceptable - et a pour coeur un cheveu de vélane.

patronus +
Un dasyurus, aussi appelé chat marsupial. Ouioui.

épouvantard +
Les ténèbres tombent sur elle. La panique se mêle à sa raison : elle se tourne dans un sursaut d'effroi, cherche en tremblant nerveusement et finalement discerne devant elle une silhouette familière. Elle la voit d'abord trouble, incapable d'en discerner les traits. Puis la silhouette s'éclaircit et Victoire y reconnaît finalement son propre visage. Face à elle, ce sont ses sourcils qui se froncent de colère, sa bouche qui se tord dans une mimique de dégoût alors que dans ses yeux, ses propres yeux ambrés qui l'observent et la jugent, se dessinent la marque de l'aversion. Un instant plus tard, elle s'entend hurler une haine qu'elle ne connaît pas d'elle-même, vociférer des insultes qu'elle n'a jamais appris, brailler des pleurs qu'elle pense inexistants chez elle. Elle se voit se planter des couteaux dans le ventre dans une rage inhumaine, se frapper la tête contre les murs avec virulence, s'arracher les cheveux dans une fureur inexplicable, déchirer ses vêtements tâchés par ses larmes de sang, se lacérer de ses propres ongles en cherchant le réconfort de ses bras, qu'elle finit par mordre sauvagement, comme pour se les arracher. Elle se sent devenir folle, lâcher prise ; elle ressent subitement une envie de mourir, de se détruire. Débordée par cette abondance de sentiments, elle ne souhaite plus que se débarasser de ce monstre hideux, quand bien même ce serait elle-même.

Et quand enfin elle parvient à lancer Ridikkulus, à se libérer de tout cette haine et cette violence ; son image se métamorphose. Elle se retrouve assise à la cime d'un arbre, dans un creux qui ressemblerait presque à un trône. Devenue mi-humaine mi-pigeon capucin : elle a du pigeon la tête, le fabuleux manteau de plumes, la queue et les ailes (qui lui servent également de bras). Elle porte d'ailleurs une robe à froufrous rose dont les noeuds très glamour brillent de mille feux, tout en se déplaçant sur la dite robe. Sur sa tête se trouve un nid dont deux branches mal disposées font penser à des antennes, et des vers et autres insectes peu ragoûtants se faufilent entre les branches et la boue. Des milliers de pigeons l'entourent et l'acclament ; et elle comprend enfin.
La voilà Reine des pigeons.

amortentia +
La rosée du matin, les nouveaux vêtements, les draps bien propres.

matière préférée +
Soins aux Créatures Magiques

options +
Soins aux Créatures Magiques, Etude des Runes

sortilège préféré +
Incendio ; le feu froid, c'est aesthetic.

créature magique préférée +
Le crabe de feu ; il brille et envoie des flammes : tout ce qu'il faut pour lui plaire.

plante magique préférée +
L'arbre anti-pesanteur, dont elle adore les infusions.



faits divers +
▬ Elle change souvent de couleur de cheveux, passant du blanc au noir puis à l'argenté. Parfois elle fait des couleurs plus explosives (surtout sur des mèches), mais elle a tendance à rester dans l'épuré pour ses cheveux.
▬ D'ailleurs, ceux-ci sont naturellements blonds.
▬ Elle passe beaucoup de temps à pomponner Capucine, et prend grand soin d'elle.
▬ Elle a même un manteau assorti à Capucine (on n'est jamais trop gaga).
▬ Le violon de Rosario a le don de l'apaiser.
▬ Elle est très gourmande. Ce n'est pas rare de la voir grignoter, quelque soit l'heure. (elle le tient probablement de Rosario)
▬ Elle déteste être ignorée mais ignore souvent les autres. quelle pute wallah
▬ Elle sait jouer de la contrebasse, bien qu'elle ne s'en serve plus vraiment.
▬ Son côté provocateur ressort quand elle s'ennuie et on la surprend à s'attirer des problèmes.
▬ S'attache plus facilement qu'on ne le croit ; aime plus fort qu'on ne le pense.
▬ Elle résiste à la perfection aux tentations si elle le souhaite, mais choisit souvent de se laisser emporter pour le plaisir de vivre.
▬ Elle déteste la peinture, même si vous n'aurez probablement pas cette impression en lui parlant.



caractère +
Victoire est une tempête de désirs.
Il lui manque constamment quelque chose, quelqu'un, pour lequel personne ne peut rien faire. Petite, elle était capriceuse :  donnez-moi ça, pleurait-elle. Et on lui donnait. La vie ne lui était pas bien compliquée, il lui suffisait de deux mots : "Je veux". Elle n'avait même pas le temps de dire "S'il vous plaît" que l'objet de ses désirs se trouvait déjà entre ses mains ; elle était comme le dieu qu'il ne fallait pas contrarier, comme la divinité qu'il fallait acheter, celle pour laquelle on ferait des sacrifices si cela permettait d'éviter l'enfer.
De nos jours, elle a compris que même les caprices ne lui donneraient pas tout ce dont elle rêve constamment ; aussi a-t-elle appris à les maîtriser. Elle les dompta un à un, tout comme elle apprit à calmer ses émotions.

Aujourd'hui, Victoire est décrite comme une personne globalement calme et distante. Quand on la croise dans les couloirs, elle semble plus intimidante que chaleureuse : elle en impose de sa prestance. On remarque facilement sa présence et, une fois aperçue, il est difficile de détourner le regard. Elle a ce quelque chose qui attire ; cette excentricité qui se marque dans ses mouvements, même les plus anodins.
Certains la disent froide, d'autres sympathique. On raconte qu'elle est mauvaise parfois ; probablement à cause de sa langue bien pendue. C'est qu'elle est franche : elle dit ce qu'elle pense. Elle a peu de considération pour les autres, pourtant, elle ne le fait pas par mesquinerie. Victoire est sinèrement incapable de voir les choses sous un autre angle que le sien. Si on l'écoutait, tout le monde serait identique à elle ; les mêmes peurs, les mêmes capacités. Elle ne comprend pas qu'on puisse avoir peur d'un animal ; elle ne comprend pas non plus qu'on puisse se moquer des autres. Il lui semble improbable que quelqu'un puisse aimer les poires ; bon dieu que c'est dégoûtant.

u.c



histoire +
La naissance de la benjamine des Conti fait beaucoup de bruit dans la famille ; probablement parce que ses parents essayent depuis longtemps maintenant d'avoir un enfant, sans succès. A peine née, Victoire est une célébrité.
A 3 ans, ses pas et ses paroles sont encore très maladroits, probablement un peu trop, mais elle est en bonne santé et c'est tout ce qui compte pour M. et Mme. Conti qui voient en leur fille une muse ; un miracle ; une victoire menée contre la vie qui leur avait tout pris.
A 4 ans, elle appelle sans cesse Papa, papa, câlin. Elle pleure beaucoup : Victoire se sent seule. Pourquoi ne vient-il pas, lui qui d'habitude lui fait des câlins étouffants aussitôt qu'elle ouvre la bouche ? Son père l'a toujours aimée, s'assurant qu'elle vive dans le bonheur le plus parfait. Il ne l'a jamais contrariée. Alors pourquoi est-ce qu'il l'ignore maintenant, alors qu'elle est si triste que ses poumons la brûlent ? Papa honore toujours ses promesses ; comme quand il lui a fait cet énorme gâteau de la taille de Victoire, ou quand il a passé la nuit entière à réaliser des portraits d'elle dans son sommeil, pour chasser ses cauchemars.
A 5 ans, elle continue de l'appeler, Papa, papa, aide Maman, mais Papa ne vient toujours pas. Il continue à l'ignorer, à ignorer sa détresse, à ignorer celle de sa femme qui a perdu toute sa créativité. C'était une grande peintre, au don et au potentiel indéniables, et pourtant, on la retrouve incapable de prendre un pinceau en main. Il faut dire que la peinture, c'est tout ce qu'elle et son mari partageaient, et c'est tout ce qui forme la famille Conti. Mais sans M. Conti, la famille est brisée, sans M. Conti, Madame est brisée. La peinture n'a plus lieu d'être. Victoire elle ne comprend pas pourquoi Papa est parti ; Maman n'a jamais réussi à lui expliquer. Elle fond toujours en larmes avant. Les bonnes lui disent qu'il est mort, mais Victoire refuse d'y croire. Papa ne peut pas mourir, c'est un sorcier, un sang pur, les meilleurs. Mais Maman continue de pleurer, et elle ne vit plus que comme un zombie. L'enfant s'inquiète et essaie de la réconforter, mais Maman l'ignore. Peut-être que Papa est vraiment mort, alors. On lui dit que Maman est triste mais qu'elle ira mieux ; parce qu'avec le temps, tout va toujours mieux. Victoire le croit sincèrement. Elle l'espère. La jeune enfant qu'elle est porte déjà tant de responsabilités, et pas un parent ne daigne lui accorder de l'attention.

Après près d'un an, Mme. Conti prend soudainement conscience de sa fille. Son éducation qui avait alors été plus menée par M. Conti et les bonnes de la maison redevient l'intérêt principal de la Dame. Victoire se sent exister, un instant. Elle montre à sa mère les maigres choses qu'elle parvient à réaliser sur une toile, sur une contrebasse et sans que personne ne s'y attende, Mme. Conti parvient à réaliser un tableau. Son premier depuis longtemps. Elle s'extasie : sa fille est véritablement sa muse, son miracle, sa victoire sur la vie qui lui a tout pris. Si cela avait pu durer, tout cela aurait été pour le mieux.

Mais on l'a trompée : avec le temps, tout s'empire.

Il ne faut pas longtemps avant que les premières complications de cette relation nouvellement née apparaissent.

u.c



et vous ? +
Je m'étais promis de pas faire une fiche longue mais vu comment ça commence je m'excuse d'avance //dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Candide A. Viféclat
sixième année
Messages : 52
Date d'inscription : 22/09/2017
Année d'étude/Poste : 6e année ∇ attrapeuse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Nov - 23:24
victoire.
je te l'ai déjà dit (-tousse-) mais omg ce prénom je.
fangirl
ensuite j'ADORE TA PERSOTTE OH GOD. jsuis amoureuse de ta plume c'est injuste c'est quoi ces nouveaux qui sont trop parfaits là je suis en pls crying puis j'approuve la base, cet épouvantaaard aaah je. tout. j'ai hâte de lire la suite du cara !!
ah et.
juste.
CONTREBASSE
mon instrument préféré j'adorais en jouer je suis morte tu m'as (achetée) achevée. je t'aime. pour tjrs dans mon kokoro.
(tout va bien.)
fangirl cry
euh. bienvenue sinon./zbaff
heart
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Beauxbâtons :: Gestion du sorcier :: Presentations et Predefinis-
Sauter vers: