:: Gestion du sorcier :: Presentations et Predefinis :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“ I don’t wish you were here.” — (100%, terminé)

avatar
Ozymandias Dreyfus
septième année
Messages : 6
Date d'inscription : 16/09/2017
Année d'étude/Poste : [DIX HUIT ANS] Septième Année.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 23:41
Ozymandias Dreyfus
Alphonse Elric
FMA

 
Statut de sang
Sang-Mêlé.
Particularité
Une tête d'ange très persuasive.
Nationalité
Franco-Allemande.
Âge
Dix-huit ans.
Année d'études
Septième.
Maison
Soleil.
Animal de compagnie
Pigeon.
Baguette
Bois de Cèdre, Cheveu de Farfadet.
Patronus
Cheval.
Epouvantard
Un Accident de Train.
Amortentia
Eau de Toilette, Laurier et Tubéreuse.

   
Faits en vrac
On appelle rarement Oz par son nom de baptême, « Ozymandias ». Vu le caractère du garçon, le surnom à deux lettres est bien plus doux, bien moins autoritaire. ☓ Il est un étudiant ayant été transféré lors de sa Troisième Année, ayant été auparavant un élève à Ilvermony, en Amérique. ☓ Il a quitté le Nouveau Continent pour le Vieux. Non sans être contrarié, prenant l’Europe pour un Musée ne faisant que relater un passé glorieux. ☓ Son père travaille dans les Chemins de Fers. Et oui, il faut bien entretenir le train menant à Poudlard par exemple, comme il faut en construire d’autres ailleurs. ☓ Ainsi la famille Dreyfus, nomade et voyageuse est à l’image du domaine qu’ils dominent. ☓ Oz est habitué à voyager, se déplacer, changer de lieux et de culture. Bien qu’il ait longuement regretté l’Amérique, il a finit par se faire à la France, terre natale et bohème de son géniteur. ☓ Il est par conséquent quelqu’un se fondant aisément dans la masse bien que son transfert n’ait pas aidé à la discrétion. ☓ S’il est accessible, souriant, ce n’est pas pour autant qu’il est l’épaule confortable sur laquelle se lamenter. Il a horreur des plaintifs. ☓ Oz, c’est le représentant de ses nouvelles familles sorcières qui ne peuvent se gausser de posséder du Sang Pur, mais qui ont eut accès aux cercles  privés par l’argent et les affaires. ☓ Certains l’appellent « L’Amerloque ». ☓ S’il n’a jamais manqué de rien, il ne semble pas être né avec une cuillère d’argent dans la bouche. Le paternel a bâtit son empire, il a travaillé. Il désire que ses enfants en fassent de même. ☓ Oz possède une sœur aînée, restée en Amérique, celle-ci étant une adulte indépendante. ☓ Oz, il possède des airs de gentils. De garçon doux, presque angélique. On aimerait lui donner le bon Dieu sans confession et ça serait pourtant une belle arnaque. ☓ Il n’est jamais celui qui proposera un plan, une idée afin de braver les interdits. Mais il sera définitivement le premier à suivre et aider au bon déroulement des choses. ☓ Davantage car il préférera se dédouaner en disant qu’il n’a pas été la tête pensante. ☓ Si Oz rime avec yeux rieurs, bienveillance, il est avant tout quelqu’un assurant ses arrières. Ne jamais sous-estimer l’eau qui dort. ☓ Il te donnera toujours l’impression de t’apprécier. Même si ce n’est pas le cas. Politesse oblige. ☓ Il est allergique à tout ce qui ressemble de près ou de loin à des cacahuètes. Très allergique. ☓ Il a pas simplement un urticaire lorsqu’il en ingurgite par mégarde, il aimerait bien d’ailleurs. Ça touche les voies respiratoires et il doit avouer qu’il est bien content que les Moldus aient inventés des cachets nommés antihistaminique. Paraît qu’il tient ça de sa mère. ☓ Il est pas bagarreur dans l’âme. Mais il tendra pas l’autre joue pour vos beaux yeux. Il bousculera avec arrogance. ☓ Il s’intéresse de près aux trains, loisir étrange chez les Sorciers. ☓ Oz abuse parfois du cynisme. Si le second degrés est parfois un allié dans sa réthorique incisive, le mieux est parfois l’ennemi du bien. ☓ N’aime pas l’injustice, c’est maladif. Loin d’être débonnaire pour sauver la veuve et l’orphelin, c’est tout simplement plus fort que lui. ☓ Il aime les courses de Chevaux Ailés. Cela fait seulement deux ans qu'il s'y intéresse vraiment en réalité. Il apprécie les monter, tout particulièrement. Ce n'est que depuis sa révélation récente, qu'il s'est décidé à organiser des paris sur celles-ci. Clandestins, certes, mais rien de bien méchant à ses yeux. ☓ Oz n'a jamais vraiment eu de crise d'adolescence. Tant et si bien, que celle-ci est arrivée tardivement. ☓ C'est en se rendant compte que sa dernière année allait s'écouler, qu'il se rendit compte qu'il n'avait rien fait. ☓ Depuis, il compte bien se servir de sa bonne réputation et de sa gueule d'ange pour prendre un peu de bon temps. Gare aux conséquences, car à force de se priver, il se pourrait bien que son imaginaire soit très fertile concernant les coups qu'il aimerait faire. ☓ I

   
Caractère
Oz. Tu sembles doux et, à première vue, rien ne pourrait le contredire. On pense que tu as hérité du nom d’un Sorcier imaginaire, aux rêves de grandeurs, fantasque. Mais en réalité Ozymandias possède un côté aride, aseptisé. C’est autoritaire, ça démontre malgré toi que les apparences sont trompeuses. Qu’on ne devrait pas trop te faire confiance à tout va, ni croire que tu es un Robin des Bois. Parce que tu n’es rien de tout ça. Si tu inspires force et parfois l’admiration, que tu es incapable et tiré à quatre épingles, c’est pour mieux froisser ta chemise, ébouriffer tes cheveux, te salir les phalanges. Tu es polie. Tellement, que même parfois tes sentiments semblent l’être. On se demande alors ce que tu caches, derrière la faïence égratignée. Rien d’inavouable, des choses humaines dans le fond. Tu es parfois égoïste, tu es un observateur redoutable et incisif. Être ton ami est agréable, fluide. Mais être ton ennemi, c’est comme te provoquer, désire réveiller tes mauvais penchants. Tu n’es ni bon, ni mauvais. Tu possèdes simplement tes propres principes, aspirations. Il n’y a rien de faux dans tes sourires, mais pourtant, malgré tes grands airs débonnaires, on ressent parfois une once de froideur. Car tu souris pour tout. La tristesse, la colère, le mépris. Tout passe par tes lèvres étirées et méthodiques. Tu fais parti des esprits pragmatiques, qui font passer la logique avant le ressenti et tu détesterais qu’on vienne mettre en désordre ce que tu construis timidement. Tu n’es pas un grand démonstratif, mais lorsqu’on gagne ta confiance, celle-ci est comme un serment inviolable. À la vie, à la mort. Tu es Oz, le doux, le compréhensif, le souriant, le bienveillant. Tout comme tu es Ozymandias, l’aseptisé, l’égoïste, le réfléchi aux intérêts se plaçant avant tout. Si on ne devrait avoir rien à craindre de toi, ce que tu espères donner comme image, tu sais que te sous-estimer est une grave erreur. Tu es une force tranquille. Généreuse dans ses bons jours, parfois cruels dans ses mauvais. Car la gratitude, comme tout sentiments en découlant, se méritent. C’est ainsi que tu vis : au mérite.

   
Histoire
Aussi loin que tu t’en souviennes, tu as toujours trimballé une valise derrière toi. Parfois, tu ne prenais même pas la peine de la défaire, parce que tu savais qu’aussitôt arrivé, il faudrait repartir. Tu n’en as jamais tiré une quelconque amertume, appréciant être un courant d’air. Aller et venir, c’est un peu votre politique à vous, les Dreyfus. Le paternel avait de ces grands discours, blindés de phrases toutes-faites qu’il rabâchait à tout va. Que le patriarche était parti de rien, de vente de cartes postales. Et qu’aujourd’hui, vous en étiez là. Que le monde était en train de changer, d’évoluer, que les vieilles valeurs ne signifiaient plus rien. Que le mépris envers le reste allait bientôt disparaître. Tu es le cadet, celui à qui on aurait pas dû tant en demander car, c’est bel et bien de ton aînée, qu’on aurait dû se gausser. Douze années vous sépare, ainsi, vous avez toujours appartenu et évolué dans des temps différents. Méli, elle est droite. Si elle désire rire aux éclats, elle le fera. Si elle veut vider son porte monnaie dans la coupelle d’un sans abris, bien que ça soit l’argent réservé pour les courses, de même. Elle le fera. Si tu es un indolent réservé, elle est une extravagante généreuse que rien ne semble intimider.

Et d’aussi loin que tu t’en souviennes, avec cette valise derrière-toi, si tu jetais un coup d’œil par-dessus ton épaule, tu pouvais voir ses yeux rougis. Parce que si toi, ça ne t’affectait pas, les départs, elle, les quais des gares, les adieux, ça lui arrachait toujours une certaine mélancolie. Tu te souviens encore, qu’avant ton départ pour Beauxbâtons, tu étais celui vers qui elle se tournait. À la moindre occasion, le moindre vague à l’âme, la moindre angoisse face à son panthéon des mauvaises décisions. Tu étais celui qui consolait, réglait les problèmes. Tu as été adulte bien avant qu’elle ne le soit, si elle le devient un jour. Ta vie, en Amérique, elle t’a longuement manquée, même si tu ne l’as pas montré. Parce que deux enfants larmoyants sur un quai, ça donne l’impression d’un malheur. Alors que si pendant que l’un pleurniche, l’autre se tient droit, ça sauve les apparences. Tu n’as pas de souvenirs précis, de ton enfance. Seulement une impression générale, assez douce, assez floue. Que tu as toujours fais ce qu’il fallait. Alors, même si tu regrettais ta terre, parce que tu ne pouvais pas être un adulte accompli à l’âge de quatorze ans, comme à ton habitude, tu t’es fais une raison.

Beauxbâtons. Tu n’as rien aimé là-bas, au premier coup d’œil. Tout te paraissais très fade et tu comptais les jours jusqu’à ton diplôme. Jusqu’à récemment en réalité, il n’y a pas grand chose à écrire sur toi. Tu as fais parti du paysage, tu as finis par accepter, t’intégrer, malgré ton surnom « L’Amerloque ». Si certains te connaissent de vue, d’autres ont intégré ton existence par ton assiduité. Tu es un bon élève, rigoureux. Tu pourrais être meilleur, mais tu n’aimes pas te tuer à la tâche. Car cette année, cette dernière année, elle t’a sautée aux yeux. Elle t’a révélée qu’il ne te restait plus beaucoup de temps entre ces murs, que tu n’étais finalement plus si pressé, de les quitter. Oz, toi qui a toujours été impeccable, ça t’as fait réfléchir tout ça. Que t’avais rien fais jusqu’à maintenant. C’est tardivement, finalement, que ta propre crise a frappée à la porte. Qu’elle t’a dis « Tu as été un bon garçon. Tu fais la fierté de ton entourage. Mais de quoi tu te rappelleras? » Âgé de dix-sept ans, ça t’as laissé éveillé, plusieurs nuits. Que tu n’avais plus besoin d’être lisse, que tu pouvais aspirer à tes propres désirs. Qu’au final, celui qui t’avais forgé ainsi, c’était toi et toi seul. Que géniteur et génitrice ne t’avaient forcés en rien, que ce n’était pas le comportement de Méli qui t’avais fais grandir si vite. C’était toi. On ne peut pas dire que tout ait changé du tout au tout. Tu ne t’es pas réveillé un matin, en décidant que tu irais en cours l’air débraillé et que tu mettrais tes pieds sur la table. Tu la conserves, cette jolie image, parce qu’elle plaît. Parce qu’elle couvre tes nouveaux désirs.

Tu as envie de braver des interdits, de voir les limites. Car cela fait longtemps, que tu les entrevois toutes ces possibilités. Et si dans ce chaudron, un ingrédient tombait malencontreusement, un ingrédient qui, créerait peut-être une explosion? Et si tu proposais innocemment un pari sur cette course de chevaux ailés et que tu en ramassais les profits? Et si tu manigançais quelques crimes minimes? Car Oz, tu es de ceux qui possèdent un air angélique et cela serait bête, de ne pas s’en servir. De ne pas se faire passer pour quelqu’un de maladroit, d’innocent. Quitte à te croire lisse, autant t’en servir. Tu ne désires pas détruire ou blesser. Mais simplement marquer ta dernière année et cocher sur une Bucket list imaginaire, les choses que tu aurais aimées faire, sans jamais oser. C’est un peu ta nouvelle résolution. Tu ne quitteras pas cette école prestigieuse sans qu’il y ait écrit quelque part, que Oz Dreyfus et ses compagnons, furent une plaie invisible. Parce que seul, rien n’est drôle.

 
derrière l'écran

   
Pseudo
Archer
Âge
21 y.o
Sexe
Guurl.
Comment as-tu découvert le forum ?
Partenariat.
Suggestion
Nope.

     
J'ai rarement des choses intéressantes à dire, probablement parce que je parle pas quand j'ai rien à dire. J'aime les jeux vidéos (si vous voulez me faire fangirliser, je vous propose de me parler de Bioshock, Borderlands, The Witcher, etc.) et je suis Étudiante en Histoire de l'Art. Sinon parfois je créer des trucs avec mes petits doigts. Et j'aime bien passer du temps sur l'interface de Photoshop. Ça me détend y paraît.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prune L. d'Absinthe
cinquième année
Messages : 31
Date d'inscription : 12/09/2017
Année d'étude/Poste : 5e
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 23:57
Encore bienvenue ! Ton avatar est ultra chouette, et bizarrement très bien assorti aux facts & caractère que tu dévoiles pour le moment ! Oz a l'air d'être un personnage intéressant, j'ai hâte de lire l'histoire nyeheh ! Bon courage

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alois S. Vogel
aide-infirmier
Messages : 141
Date d'inscription : 01/08/2017
Année d'étude/Poste : Aide-infirmier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 0:43
De un je le redis mais, Alphonse pls. heart
De deux son caractère, dammit. Un personnage aux apparences trompeuses, j'aime ça. Surtout avec une bouille pareille, comment tu peux croire qu'il pourrait être autre que sweet af ?
Toutes ces facts, j'ai dû scroller doucement pour pas tout rater. crying
Une toute petite dernière chose (soz je fais le boulot de modo) mais tu dois prendre un des animaux qui sont dans la lettre du contexte. Soit un chat, un hibou, un crapaud, un rat ou un pigeon qui est propre à Beauxbâtons. C'est tout. ♥️


ET BON COURAGE POUR TON HISTOIRE. heart

_________________
i got a spell for that ;
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zelda De Richelieu
sixième année
Messages : 58
Date d'inscription : 02/09/2017
Année d'étude/Poste : 6e année et attrapeuse de l'équipe de Quidditch
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 1:23
So sweet oh la la sad je me sens trahie rien qu'en lisant le caractère why so rude
Bienvenue par ici & courage pour ta fiche ! (je prie pour un petit soleil là laissez-moi rêver)  heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ozymandias Dreyfus
septième année
Messages : 6
Date d'inscription : 16/09/2017
Année d'étude/Poste : [DIX HUIT ANS] Septième Année.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 18:13
Prune, Merci. ♥️︎ J'suis contente que l'ensemble paraisse cohérent, c'est genre, un super compliment. crying

Alois, c'est la toute magie avec Oz. Tromper son monde avec un air angélique. eyebrow Et merci pour la remarque, j'ai modifié ça dès que j'ai lu ton message héhé. ♥️

Zelda, te sens pas déjà trahie, par pitié bb. sad (et ta prière a été exaucée, soleil je suis)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Albert D. Nysten
sixième année
Messages : 60
Date d'inscription : 27/08/2017
Année d'étude/Poste : 6ème.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 19:30
bienvenuue !!

ptdr je sens que tu vas bien martyriser les gens avec ton air innocent, j'ai hâte de voir ça !
& j'ai beaucoup aimé ton histoire parce qu'elle a un côté super relatable
puis ta fiche se lit super facilement
ET BON COURAGE POUR LA VALIDATION VOILA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avis
compte fondateur
Messages : 216
Date d'inscription : 08/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Sep - 13:55
BIENVENUE SUR LE FORUM
Je vais lancer une association pour que les personnages au comportement de bitch soient répartis un peu ailleurs que chez les soleils. J'ai pas signé pour être le directeur des bitch et me faire taper dessus par des élèves qui aiment pas trop les Sans-Magie. #saveVirgile, #jesuisvirgile. Sinon très sérieusement, Oz est juste...l'opposé de ce que j'imaginais pour lui. Vraiment, je visualisais un sweet heart parce que ce visu quoi. ET LA TU NOUS PONDS CA. J'aime, j'avoue, j'ai adoré. J'ai rigolé à cause de la désillusion complète. On a tout le détails qu'il nous faut sur le personnage du coup je ne te retiens pas plus, je te colores et te souhaite de bonnes aventures eyebrow

Tu peux recenser ton avatar, faire une demande de liens dans ce sujet, n'oublie pas de créer ton cours/t'inscrire aux cours et si le coeur t'en dis, trouver ta place dans l'un des clubs de l'école !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Beauxbâtons :: Gestion du sorcier :: Presentations et Predefinis :: Présentations validées-
Sauter vers: